Parole de dirigeant: Anthony Blaevoet

Nous vous retrouvons cette semaine pour une édition spéciale: Parole de dirigeant ! Retrouvez l’interview par Julia Chevriaux d’Anthony Blaevoet, fondateur du cabinet de recrutement Human Search.

 

Bonjour Anthony, pouvez-vous nous parler un peu de vous et de votre parcours professionnel?

« J’ai fait une école de commerce: l’IFAG avec un parcours assez généraliste. J’ai ensuite débuté ma carrière au sein du groupe Epitech, en tant que Consultant en Recrutement. Cette société, PME d’une centaine de salariés, gérait des agences d’intérim et des SSII. Au bout de 2 ans et demi, j’ai eu l’occasion de créer ma première agence d’intérim sur les fonctions support: Meleo. Après 5 ans d’expérience dans cette structure, j’ai décidé de rejoindre l’un des leaders dans le recrutement des fonctions support, le groupe Robert Half. J’y suis resté 7 ans et ai eu l’occasion de gérer 3 agences (Massy, La Défense, Versailles). J’y ai appris la rigueur, l’organisation, l’optimisation de la productivité et la mise en place de process afin d’accroître la rentabilité d’une société de recrutement. »

 

Pourquoi avoir choisi le recrutement? 

« A la fin de mes études, j’ai été recruté par un ancien élève de l’IFAG qui travaillait chez Epitech et qui m’a donné le goût du recrutement. Je dois également reconnaître que dans les années 2000, une grande majorité des jeunes diplômes étaient recrutés pour des sociétés de recrutement. De plus, de nature empathique, aimant écouter, accompagner, aider, conseiller et m’intéresser aux gens, le recrutement a été comme une évidence pour moi. »

 

Quand avez-vous créé Human Search et pourquoi? 

« Après 12 ans en tant que salarié, j’ai décidé de créer mon propre cabinet et j’ai donc ouvert Human Search en 2013. La décision de vouloir voler de mes propres ailes est venue suite au constat que je maîtrisais l’ensemble des méthodes nécessaires à la gestion d’un cabinet de recrutement. De plus, le modèle de mon dernier employeur (trop structuré, trop de reporting, trop de comptes à rendre, pas assez de temps à consacrer aux candidats) ne correspondait plus à mes attentes. »

 

Quelles sont vos spécialités?

« Fort d’une expérience de 7 ans sur les métiers de la finance et de la comptabilité, j’ai tout naturellement orienté la spécialisation de Human Search sur ces métiers. Nous intervenons donc sur les fonctions dites du support (finance/comptabilité, paie…). »

 

Quelle est votre philosophie de vie?

« Ma philosophie est de ne pas négliger l’effet papillon. En effet, chaque détail compte, toutes les actions ont leur importance, chaque bataille remportée est une victoire, qui en entraînera une autre. Un petit battement d’ailes à Pékin fait un tremblement de terre à Paris. J’essaie de sensibiliser mes équipes sur cette philosophie, en leur expliquant qu’il ne faut négliger aucun détail pour atteindre leurs objectifs. »

 

Quelle est votre plus belle histoire de recrutement?

« Le recrutement d’une candidate pour une mission d’intérim de 3 jours dans le cadre d’un déménagement pour préparer des cartons. Cette mission s’est transformée, quelques mois après, par son intégration en CDI  en tant que responsable des services généraux. »

 

 

Et la plus insolite?

« Le recrutement d’un homme de 83 ans… 🙂 »

 

Comment recrutez-vous vos consultants?

« Human Search étant une structure à taille humaine, je considère que chaque recrutement interne est unique. Et j’ai pour habitude de dire que les contrats que je propose sont à l’image d’un contrat de mariage. En effet, chaque personne composant l’équipe fait partie des fondations de l’entreprise, si l’un d’entre eux est défaillant, la structure peut vaciller. J’attache beaucoup d’importance à la personnalité du candidat et à sa capacité d’appréhender un nouveau métier. J’aime les profils atypiques, qui ont vécu des expériences différentes par rapport aux profils que l’on retrouve habituellement dans la profession. Ils ont souvent l’habitude de raconter de belles histoires et de sortir du profil type du consultant. »

 

Avez-vous une question fétiche en entretien? 

« Je leur demande souvent de me raconter une blague ou de me faire rire… 🙂 »

Anthony Blaevoet

Directeur Associé au sein du cabinet de recrutement Human Search.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :