Gestionnaire paie, un métier d’avenir !

Un constat est sûr : le métier de gestionnaire paie souffre d’une réelle pénurie

Le métier de gestionnaire paie est un métier qui ne connaît pas le chômage car les offres d’emploi sont plus nombreuses que les candidats.
En cabinet d’Expertise Comptable ou en cabinet spécialisé dans la gestion de la paie, les profils de gestionnaires de paie spécialisés sont très recherchés.

Les compétences requises sont d’autant plus complètes qu’il faut connaître et savoir jongler avec les différentes conventions collectives.
L’expérience professionnelle du travail en cabinet est d’ailleurs très appréciée des entreprises, dans les PME comme dans les grandes entreprises.
Dans les plus petites structures, les profils à double compétences – comptable et gestion de la paie – sont particulièrement appréciés et les candidats ne restent pas longtemps à la recherche d’un emploi.

Anthony blaevoet (Directeur Human search)  Le secteur de la paie est pénurique mais comme les ressources humaines il est en constante évolution“

 

Activité

Le gestionnaire paie est le spécialiste du bulletin de salaire dans l’entreprise. Pour élaborer ces fiches de paie, il rassemble, analyse et traite les informations et éléments relatifs à chaque salarié de l’entreprise.

Le collaborateur paie doit donc maîtriser la préparation de la paie (collecte des éléments variable, constitution des dossiers de prévoyance et de l’entrée du salarié…..), sa comptabilisation (calcul des charges, prise en compte des arrêts maladie….) établissement des bulletins de salaires (contrôle et validation des éléments, déclaration aux institutions..). Il maîtrise pour cela le paramétrage et l’utilisation d’un logiciel de paie.

Le gestionnaire paie en entreprise peut être aussi amené à établir une fiche de poste ou rédiger un contrat de travail, participer aux activités d’administration du personnel, comme le suivi des absences ou des congés.

Selon le contexte et le type de structure qui l’accueille, le gestionnaire peut se voir confier les missions suivantes :

  • Renseignement et gestion des déclarations sociales (cotisations salariales et patronales, Urssaf, caisses de retraite, mutuelles…) et doit être au fait du calcul des différentes charges sociales. Contrôle de l’application des règles sociales, des conventions collectives et notamment la législation sur la durée du travail, la rémunération, les congés payés…
  • Renseignement de tableaux de bord concernant la gestion et le suivi des salaires.
    Relationnel avec les employés pour l’explication du bulletin de salaire, à l’information, et au conseil.

Environnement relationnel

Les gestionnaires paie sont en relation avec les employés et les responsables pour répondre à leurs questions juridiques.

Ils assurent aussi le lien avec les organismes sociaux. Le métier est loin de se résumer à la manipulation de chiffres et de procédures

Conditions de travail

Le gestionnaire paie connaît un surcroît d’activité à chaque fin de mois au moment de la préparation des paies

Connaissances spécifiques

C’est un métier qui nécessite une mise à jour constante des connaissances en matière de droit social.

Qualités majeures

L’organisation, la rigueur et la discrétion sont des qualités indispensables pour s’épanouir dans ce métier. Il faut également être curieux et aimer faire évoluer ses connaissances.

 

jean Baptiste Huet (Consultant comptabilité/finance)   Les profils à double casquette, comptabilité/ paie sont assez valorisés sur le marché 

 

Expérience

Les entreprises apprécient particulièrement les gestionnaires de paie qui ont une première expérience en cabinet d’expertise comptable ou au sein de prestataires spécialisés ; même si cela n’a rien d’obligatoire, il est intéressant de démarrer par là.

Évolution professionnelle

Les gestionnaires paie évoluent vers des postes de responsables paie et peuvent devenir responsables ressources humaines après quelques années d’expérience.

Loin des clichés de la paie (un métier rigide, répétitif fait uniquement de chiffres), le métier de gestionnaire de paie et administration du personnel n’est pas reconnu comme il le faudrait.
Au sein d’un cabinet, le Gestionnaire de paie et Administration du personnel prend en charge la gestion intégrale de la paie de plusieurs clients.

En moyenne, un Gestionnaire paie gère entre 15 et 30 dossiers, ce qui représente 250 à 300 bulletins de paies par mois. Cet aspect multi-conventions est un des facteurs de complexité de l’exercice de ce métier en cabinet.
Sa mission ne se limite pas à éditer les bulletins de paie des salariés. Le gestionnaire paie collecte chaque mois les éléments de rémunération auprès de chaque client (congés, heures supplémentaires, part variable, entrées et sorties…). Il doit rester en veille des évolutions juridiques et des dispositions des différentes conventions collectives. Il effectue les déclarations de charges sociales, il prépare les contrats, les attestations, les soldes de tout compte, les procédures de fin de contrat…
Le métier connaît une véritable mutation depuis quelques années car il touche à la fois à la paie, au droit du travail, aux ressources humaines et à la comptabilité.

Le Gestionnaire de paie et Administration du personnel est en contact avec les problématiques d’entreprises de tailles et de secteurs différents.

Il apporte une forte valeur ajoutée à ces clients en les aidant à optimiser leur masse salariale, notamment grâce à la connaissance des aides publiques et des possibilités d’allègement ou d’exonérations de charges sociales.

La veille juridique et le conseil sont pour cette raison deux dimensions importantes de ces postes.

Expérience 2017 2018 Évolution
> 5 ans + 35 000 € + 35 000 € 0%
2 à 5 ans 28 000 – 35 000 € 29 000 – 35 000 € 2%
0 à 2 ans 25 000 – 28 000 € 26 500 – 29 000 € 5%

(SOURCE HUMAN SEARCH)

Critères de performance

Les critères de performance relèvent autant du savoir-faire que du savoir-être . 

Le Gestionnaire paie doit être efficace, réactif et concentré tout en restant disponible et courtois.

 

En conclusion, nous percevons que les Ressources Humaines et la législation qui s’y réfère sont en pleine mutation. Le rôle du gestionnaire paie va donc changer dans les mois et années à venir, tant sur sa mission que sur son impact au sein de l’entreprise.

Si cet article vous a convaincu, vous pouvez postuler à nos annonces d’emploi !

pierre flavigny

Consultant Paie -RH -Juridique

Une pensée sur “Gestionnaire paie, un métier d’avenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :